Ces derniers mois ont été une scène vraiment prolifique pour les pirates en tout genre : ransomware, phishing, …etc. Provoquant chacun des dommages différents : parfois individuels, collectifs, impactant une entreprise, une région ou bien le monde, mettant à rude épreuve la cybersécurité mondiale.

 

Comment protéger son matériel se connectant au réseau ?

 

Dans un premier temps, il faut savoir qu’un logiciel, fichier malveillant se propage au départ à cause de la négligence d’une personne, celui qui est infecté. On me dira oui mais c’est la faute du hacker… Oui, mais non !  Le fautif reste avant tout un utilisateur aussi bien mal informé que peu attentif.

 

Pour se protéger il est donc essentiel de rappeler quelques règles de bonne conduite…

 

Avoir un antivirus actif et à jour : même si certains virus restent encore inconnus des bases de connaissance des antivirus, certains protocoles leurs sont familiers et sauront vous défendre lorsqu’un fichier leur semblera suspect

Ne pas connecter un périphérique de stockage (USB, HDD, …) sur une machine non protégée et tout simplement ne pas connecter de périphériques de stockage si on ignore son contenu : en effet, les périphériques de stockage est le facteur n°1 de propagation de virus ou malwares.

Ne pas ouvrir de pièces jointes dans un mail si l’on ignore son expéditeur, que la pièce jointe est inhabituelle ou que le message de l’expéditeur vous semble anormal : par expérience personnelle, je peux vous garantir qu’une grande majorité des personnes ouvrent ces documents sans en connaître son contenu ou l’expéditeur…

Avoir une navigation contrôlée et sûre : on connaît tous ces sites de streaming, téléchargement où il faut cliquer sur des liens pour accéder au fichier souhaité ou de souscrire à la solution miracle contre les virus, ….etc. Vous avez cliqué ? Félicitations, vous avez gagné une belle analyse complète de votre ordinateur, smartphone ou tablette.

Utiliser plusieurs mots de passe complexes : Fini les Azerty123, Mot de Passe, Password, 0123456789, …etc. Il vous faut un mot de passe un vrai, un qui protégera un minimum vos données (par exemple 8 caractères minimum avec une majuscule, une minuscule, un caractère spécial et un chiffre) et bien entendu des mots de passe différents sur chaque logiciel, site, …etc. Au pire des cas on vous vole une clé et une seule porte sera ouverte. N’offrez pas un accès à toutes vos données aux pirates !

 

Attention, respecter ces règles ne seront pas un rempart infranchissable pour un logiciel ou un pirate informatique !  Cela ne fera que limiter les risques d’intrusions non désirées. Moi même, je respecte ces 5 règles et cela ne m’a pas empêché de me faire pirater mon compte Instagram il y a quelques mois.

 

Je pense que mon ordinateur est infecté ou je constate une activité anormale. Que dois-je faire ?

 

Déconnecter et éteindre immédiatement son ordinateur du réseau : débranchez le câble ethernet, débranchez le wifi et éteindre son ordinateur pour éviter à la fois toute propagation sur le réseau que sur votre ordinateur.

Contacter un informaticien ou un ami ayant de bonnes connaissances en informatique : un petit nettoyage s’impose et votre héros préféré se fera un plaisir de vous rendre un service en échange d’une bonne bière ou d’un bon café, voir d’une contribution financière.

Se remettre en question : comme je le disais au tout début de cet article, un virus se propage car l’utilisateur est négligent. Et vous, quelle a été votre erreur ? Comment éviter à nouveau que cela arrive ? Que devez vous changer ?